aménager sa cuisine
CUISINE

Quelques points à considérer pour bien aménager sa cuisine

La cuisine n’est plus cet endroit froid et impersonnel où on ne reste que le temps de cuire un repas. Elle est devenue un centre de retrouvailles pour la famille, en attendant le moment de passer à table pour manger. C’est  la chaleur de ces moments qui l’a transformée en cette pièce de vie familiale et douillette. C’est pourquoi, au fil des ans, on attache une grande importance à son aménagement.

Aménager pour une circulation fluide

Qu’elle soit tout en longueur, en parallèle, en L ou en U, la cuisine est un lieu où les va-et-vient sont incessants, surtout durant la préparation et la cuisson des repas. C’est la raison pour laquelle on doit l’aménager de manière à ce que la circulation y soit fluide et sans encombre, pour passer de l’une à l’autre des 3 zones d’activités. Ces zones d’activités sont :

•             Le lieu de stockage des aliments et des ustensiles, à savoir le réfrigérateur et les placards. Il faut faire en sorte qu’ils se trouvent dans une même zone.

•             Le lieu de lavage. De préférence, choisissez un évier à deux cuves de 40 à 50 cm de large, pour accueillir assiettes et plats, avec un mitigeur à bec haut et, si possible, une douchette.

•             Le lieu de cuisson et la table de travail, qui se trouvent dans la même zone.

L’idéal serait de les disposer de manière à former un triangle, appelé le triangle d’activité. Dans ce triangle, 4 pas suffiraient pour aller d’une zone à une autre, pendant la préparation d’un repas. Mais effectivement, tout dépendra de la disposition de la cuisine. Ainsi, ces zones peuvent se situer côte à côte, comme pour la cuisine tout en longueur par exemple.

Cuisine avec îlot central ou non ?

Tout dépendra de la configuration de la cuisine. Si la pièce est assez vaste, un îlot central ne risquera pas de gêner la circulation. De même pour une cuisine en L ou en U. Pour les autres formes de cuisine, il gênera les déplacements. Aussi mieux vaut préférer ne pas en installer.

Des matériaux faciles d’entretien

Qui dit cuisine, dit aussi nettoyage au quotidien. Outre les ustensiles, la crédence, la table de travail, le sol ainsi que les portes des placards nécessitent cette opération tous les jours, à cause des graisses et autres projections de nourriture. Faciles à nettoyer et à entretenir, préférez le verre laqué pour la crédence, le granit pour la table de travail (on peut y poser directement les plat chaud sans soucis) ou un plan stratifié, et des grands carreaux pour le sol. 

Un coin repas pratique et un mobilier de cuisine confortable

Si la cuisine a un îlot, il peut se transformer idéalement en table à manger, avec des chaises pliantes ou des tabourets, mais tout de même confortables. En effet, quand on mange, on aime bien être à l’aise. Sinon, un coin repas avec une table escamotable ou non est bien pratique quand on n’a pas le temps de s’attabler dans la salle à manger.

Un éclairage adéquat

Le plan de travail et le point de cuisson et l’évier ont besoin d’être bien éclairés. Les sources de lumières peuvent être des spots au mur ou sous des meubles hauts mais dirigés vers la zone d’activité visée. Le choix des ampoules LED serait judicieux pour leur durée de vie, malgré un coût assez élevé. La principale source de lumière se trouvera au plafond, au milieu de la cuisine.